J’ai récemment changé le processeur, la carte mère, la mémoire, et la carte graphique de mon ordinateur. C’était la première fois que je touchais au processeur et à son ventirad (le système de refroidissement du processeur), et je n’avais encore jamais osé installer une carte mère dans un nouveau boîtier d’ordinateur. Cela m’a pris environ deux heures, j’ai bien transpiré, mais tout a fonctionné du premier coup !

Maintenant que j’ai mis les mains dans le cambouis, je sais de quoi il en retourne et je peux vous dire que monter un PC soi-même est une opération tout à fait accessible. Le but de cet article est justement de vous aider à surmonter cette peur et de vous donner quelques clés pour que tout se passe bien du premier coup :)

Pourquoi assembler son PC soi-même ?

Contrairement à un PC de marque, un PC monté est un ordinateur assemblé par vous-même ou une entreprise spécialisée, ce qui vous offre la possibilité de concevoir un PC sur mesure adapté à vos besoins.

Le fait de monter votre PC vous permet notamment de…

  • choisir les composants importants de votre ordinateur (carte mère, processeur, alimentation, ventirad, disque dur, carte graphique)
  • avoir un ordinateur parfaitement adapté à vos besoins
  • bénéficier de garanties étendues par rapport à un PC de marque (la plupart des composants sont garantis plus de 24 mois)
  • comprendre comment votre ordinateur fonctionne
  • faire évoluer votre configuration par la suite
  • avoir un ordinateur très silencieux grâce à des composants de qualité
  • économiser de l’argent en supprimant des intermédiaires

Assembler son ordinateur ne présente cependant pas que des avantages:

  • cela demande du temps (il faut bien se renseigner sur les composants en amont, et il faut compter 2 à 3 heures de montage si c’est votre première fois)
  • il faut trouver une boutique spécialisée pour acheter les composants
  • il est possible de se tromper voire de casser des composants
  • si un composant est défectueux, impossible de rapporter votre ordinateur complet au magasin. Vous devrez identifier le composant qui pose problème et l’apporter au magasin

En résumé, assembler son PC permet d’avoir une configuration adaptée à ses besoins avec des composants de qualité qui sont beaucoup plus fiables que sur les PC de marque (HP, Acer, etc.). Cependant, cela demande du temps et quelques connaissances.

Comment choisir les composants de votre PC ?

Liste des composants nécessaires

Si vous décidez de monter votre propre PC, vous devrez choisir les composants suivants:

  • le processeur: optez pour la marque Intel et la dernière génération de la gamme Intel Core i5 ou i7
  • la carte mère: fuyez les premiers prix et optez pour la marque Asus ou Gygabyte
  • le ventirad (le système de refroidissement du processeur): optez pour un refroidissement par air et fuyez le ventilateur de base qui est livré avec le processeur. Personnellement, j’ai un faible pour les marques suivantes dans ce domaine: BeQuiet, Noctua, et Cooler Master
  • la mémoire vive: assurez-vous de choisir le bon type de mémoire par rapport à votre carte mère
  • le disque dur: privilégiez un disque SSD d’au moins 512 Go. Si vous avez besoin de place pour vos applications et vos fichiers personnels, je vous conseille d’ajouter un disque dur secondaire traditionnel (HDD)
  • la carte graphique (facultatif): si vous souhaitez jouer dans de bonnes conditions, optez pour une carte graphique avec au moins 6 Go de GDDR5. Actuellement, la gamme NVidia GTX 1060 est un excellent compromis qualité/prix. Dans ce domaine, les marques suivantes sont réputées fiables: Asus, Gygabyte, et MSI
  • l’alimentation: optez pour une alimentation modulaire qui est certifiée 80 Plus Gold. Personnellement, j’ai un faible pour la marque Be Quiet qui propose des alimentations efficientes et silencieuses à des prix compétitifs
  • le lecteur/graveur de DVD/Blu-Ray (facultatif)
  • le boîtier de l’ordinateur: optez pour un boîtier suffisamment grand pour que vos composants soient bien refroidis. Dans ce domaine, la marque Corsair propose des boîtiers flexibles avec un bon rapport qualité/prix.

Le guide pour choisir les meilleurs composants

1. Définir vos besoins

Que souhaitez-vous faire avec votre ordinateur ?

  • surfer sur Internet, rédiger des courriers, gérer vos emails, regarder des films, etc.
  • jouer, monter des vidéos, créer des animations 3D, etc.
  • développer des sites Web, traiter des images, etc.

Aimez-vous le silence ?

Souhaitez-vous un ordinateur peu encombrant ?

Quel est votre budget ?

Prenez le temps de répondre à ces questions, car elles détermineront le choix de vos composants.

2. Choisir votre boutique

Avant même de choisir vos composants, je vous conseille de choisir l’endroit où vous les achèterez. Il est important de choisir une boutique reconnue et qui propose des tarifs avantageux. Personnellement, je privilégie également les boutiques où je peux me rendre physiquement en cas de problème…

En Suisse:

En France:

3. Choisir votre processeur

Sur cette image, vous pouvez voir le processeur Intel Core i7 6700K installé dans le socket LGA1151 d’une carte mère.

Pour choisir votre processeur:

  1. regardez quelle est la dernière génération de processeur Intel
  2. choisissez un processeur Intel dans la gamme i5 ou i7 (de dernière génération)
  3. notez précieusement le type de Socket requis par le processeur de votre choix (exemple: les processeurs Intel Core de 6e génération Skylake requièrent le type de socket suivant: LGA1151)

En général, le prix est ici un bon indicateur: plus il grimpe, plus votre processeur ira vite. Pour affiner votre choix, regardez quels sont les processeurs qui se vendent le mieux et lisez ensuite quelques tests pour trouver ce qui vous convient le mieux.

4. Choisir votre carte mère

La Z170 Pro Gaming d’Asus est la carte mère la plus populaire pour les processeurs compatibles avec le socket LGA1151.

La carte mère est le squelette d’un ordinateur. C’est la plaque qui se trouve au fond du boîtier et sur laquelle vous allez brancher tous les autres composants de votre ordinateur.

La génération du processeur que vous allez retenir va orienter le choix de votre carte mère, car vous devrez obligatoirement opter pour une carte mère capable d’accueillir votre processeur. Autrement dit, vous devrez choisir une carte mère dont le socket (le réceptacle du processeur sur la carte mère) est compatible avec la taille physique du processeur de votre choix.

En heureusement, les boutiques en ligne sérieuses vous facilitent grandement la tâche grâce à des filtres automatiques. Après avoir commandé un processeur, digitec suggère par exemple automatiquement les cartes mères les plus vendues qui sont compatibles avec le processeur sélectionné. Le cas échéant, vous devrez filtrer les cartes mères disponibles par le socket géré par votre processeur.

5. Choisir le ventirad du processeur

Le Pure Rock de Be Quiet est silencieux, peu volumineux, et il est compatible avec le socket LGA1151.

Le ventirad est un ventilateur fixé sur un radiateur dont le rôle sera de dissiper et évacuer la chaleur générée par votre processeur. Ce composant est donc important pour les personnes qui souhaitent concevoir une configuration très silencieuse. Dans ce domaine, les marques Noctua et BeQuiet sont des valeurs sûres.

Là encore, il s’agit de choisir un ventirad compatible avec le socket de votre carte mère. La fixation de ce dernier venant se poser à l’arrière de la carte mère, il est important que les vis passent où elles doivent. Pour vérifier la compatibilité d’un ventirad avec une carte mère, le plus simple est de lancer une recherche sur Google avec le type de socket de votre carte mère et le modèle de ventirad concerné (par ex.: LGA 1151 +Pure Rock BeQuiet).

Pour ne rien vous cacher, le ventirad est LE composant le plus compliqué à monter. Je vous recommande ainsi de choisir un ventirad dont le montage est réputé facile par les internautes. En cas de doute, n’hésitez pas à chercher des vidéos qui montrent comment installer votre ventirad sur YouTube. Vous serez ainsi directement fixé !

Regardez comme je galère pour fixer le ventilateur au ventirad:

C’est finalement cette vidéo dont la musique est affreuse qui m’a débloqué.

6. Choisir votre mémoire vive

Voici quatre barrettes de mémoire installées sur une carte mère.

La mémoire vive (aussi appelée RAM) est une sorte de pont entre le disque dur et le processeur de votre ordinateur. Plus votre ordinateur en aura, plus le processeur aura rapidement accès aux données qu’il doit traiter.

Sans surprise, vous devrez veiller à choisir une mémoire vive compatible avec votre carte mère. Pour cela, je vous invite à consulter les caractéristiques techniques de votre carte mère et de chercher les informations suivantes:

  • le type de mémoire (par ex.: DDR4)
  • le facteur de forme de RAM (par ex.: DIMM 288)
  • le fréquence supportée (par ex.: 2133 MHz)

Là encore, les boutiques sérieuses font le tri à votre place et propose en principe uniquement de la RAM adaptée à la carte mère qui se trouve dans votre panier d’achats.

7. Choisir votre ou vos disques de stockage

À gauche, un disque dur traditionnel (HDD). À droite, un SSD: l’avenir du stockage.

Le disque dur stocke vos fichiers et vos applications. Il existe deux types de disque dur: les disques durs mécaniques (HDD) et les SSD. Pour faire simple, les disques durs mécaniques sont peu couteux, lents et offrent beaucoup d’espace de stockage alors que les SSD sont chers, silencieux et extrêmement rapides. Le monde est injuste n’est-ce pas ?

Si vous n’avez pas beaucoup de fichiers à stocker, je vous recommande ainsi d’opter exclusivement pour un SSD de 512 Go voire 1 To selon votre budget. Le cas échéant, ajoutez encore un disque dur mécanique traditionnel pour stocker vos fichiers et vos applications.

Dans ce domaine, les marques suivantes sont réputées fiables:

  • SSD: Samsung, Crucial
  • disque dur mécanique (HDD): Western Digital, Seagate

8. Choisir votre carte graphique

Une carte graphique installée sur une carte mère.

Si vous ne jouez pas, la carte graphique intégrée à votre carte mère peut largement suffire si celle-ci en possède une. Le cas échéant, il sera nécessaire d’opter pour une solution graphique dédiée.

Dans ce domaine, je vous recommande sans hésiter de privilégier les puces graphiques de NVidia par rapport à AMD. La gamme des GTX 1060 chez NVidia offre le meilleur compromis prix/performance, et les marques suivantes sont réputées dans ce domaine: Asus, Gygabyte, et MSI.

Pour affiner votre choix et savoir si la carte graphique qui vous intéresse est silencieuse, n’hésitez pas à lire quelques tests.

9. Choisir votre alimentation

Voici une alimentation modulaire. Pas de panique, les prises ne peuvent que rentrer au bon endroit…

Une bonne alimentation doit être silencieuse, fiable et délivrer suffisamment d’énergie aux composants de votre ordinateur. Pour être certain de choisir une alimentation de qualité, je vous recommande d’opter pour une alimentation modulaire certifiée 80 Plus Gold. Là encore, la marque Be Quiet offre un bon rapport qualité/prix. Pour savoir combien de Watt vous devez prendre, la règle est très simple:

  • jusqu’à 450W: 2 disques durs avec un processeur Intel Core i7
  • jusqu’à 680W: 2 disques durs avec un processeur Intel Core i7 et une carte graphique de gamer

Si votre alimentation n’est pas assez puissante par rapport à ce que vos composantes demandent, elle chauffera davantage et sera bruyante. Dans les cas limites, certains périphériques risquent de ne pas fonctionner correctement.

10. Choisir le boîtier de votre PC

Faites-vous plaisir en fonction de vos goûts et en veillant à retenir un boîtier suffisamment grand par rapport à la taille de votre carte graphique et de votre carte mère :) La marque Corsair offre un bon rapport qualité/prix dans ce domaine.

Est-ce dur de monter un PC ? Pouvez-vous le faire tout seul ?

Je vais tenter de répondre le plus simplement possible à cette question que je me suis beaucoup posée avant de tenter l’aventure.

Vous pouvez tenter l’aventure sans risque si vous avez déjà installé une carte graphique, une alimentation, un disque dur, de la mémoire vive et une carte son dans un ordinateur. C’est dans ce cas de figure que je me trouvais, et en regardant quelques vidéos sur YouTube avant de me lancer, tout s’est bien passé du premier coup.

Si c’est la première fois que vous ouvrez un ordinateur, soyez extrêmement prudent:

  • observez attentivement un PC monté avant de tenter l’aventure
  • suivez attentivement plusieurs vidéos qui montrent comment monter un PC
  • familiarisez-vous avec les composants d’un ordinateur et la manière dont ils sont connectés à la carte mère
  • idéalement, soyez accompagné par une personne plus expérimentée ayant déjà monté un PC
  • en cas de doute, faites monter votre PC par un spécialiste ou votre boutique

Si vous ne comprenez pas grand chose à cet article, ne tentez pas l’aventure sans être coaché ;)

Comment se préparer au montage de votre PC ?

Les trois étapes les plus difficiles lors du montage d’un PC sont les suivantes:

  • fixer le ventirad sur la carte mère: souvent, le mode d’emploi est peu bavard et vous devrez faire preuve de bon sens pour parvenir à vos fins. N’oubliez pas que YouTube est votre ami en cas de doute.
  • fixer le ventilateur au ventirad: là encore, les constructeurs sont peu bavards quand il s’agit d’expliquer comment fixer le(s) ventilateur(s) au ventirad. Encore une fois, YouTube et la patience sont vos amis. Observez puis ne forcez pas, mais quand même un petit peu…
  • relier les petits câbles de votre boîtier à la carte mère: le mode d’emploi de votre carte mère devrait sans mal vous permettre d’arriver à vos fins. N’oubliez jamais de couper le courant pendant que vous branchez des câbles ou des composants sur votre carte mère !

Contrairement à ce que je pensais, l’installation du processeur est extrêmement facile et rapide. Dans tous les cas, il y a un moyen très simple de savoir si vous vous sentez prêt ou non à monter votre PC:

  • observez attentivement plusieurs vidéos qui montrent le processus de A à Z
  • cherchez à l’avance des vidéos qui montrent comment installer le ventirad de votre choix
  • regardez à l’avance comment fixer chaque composant à la carte mère
  • lisez à l’avance le mode d’emploi de votre carte mère afin de vérifier que vous y comprenez quelque chose (vous devez uniquement comprendre où mettre quoi, pas besoin de comprendre le moindre terme technique !)

Et… réfléchissez au plan B si tout devait foirer. Quel est le pote qui pourrait vous sauver la vie ? Votre magasin dispose-t-il d’un service après-vente pouvant monter votre PC en cas de besoin ? En procédant de la sorte, vous ne pouvez pas prendre une mauvaise décision.

Pour ma part, je me sentais prêt à faire cela à 80%. Le montage du processeur et du ventirad me terrorisait, et pour ne rien vous cacher, le Pure Rock de Be Quiet m’a bien fait transpirer alors qu’il est réputé simple à monter. J’ai pris mon temps, et grâce à quelques vidéos sur YouTube, j’ai compris le truc pour fixer le ventilateur au ventirad et tout est rentré dans l’ordre.

Voici quelques dernières astuces utiles:

  • lisez le mode d’emploi de votre carte mère pour savoir dans quels emplacements glisser vos barrettes de mémoire vive afin de bénéficier du double canal si vous disposez de deux barrettes de même capacité (par ex.: 2x 16 Go de mémoire vive).
  • ne forcez pas, mais osez appuyer un peu pour que ça « clic » comme cela doit
  • branchez vos disques durs dans l’ordre des ports SATA (le lecteur DVD dans le SATA1, le disque dur primaire dans le SATA2, le disque dur secondaire dans le SATA3, etc.)

Voici deux vidéos de qualité qui montrent comment monter son PC:

Si vous doutez encore, les commentaires sont là pour cela :)